Entre fiction et réalité, une histoire d’amour contemporaine qui mène un jeune couple passionné de musique à prendre tous les risques pour fuir la guerre et reconstruire « ailleurs »une nouvelle vie.


Maëlle Poésy propose ici une pièce dont l’écriture distille un « réalisme magique ». Le théâtre, la danse, la musique, le son et l’image se mêlent intimement dans ce récit qui interroge nos jeunes lycéens et vise à faire émerger avec subtilité une conscience citoyenne.


Cet éveil à la citoyenneté du monde est magistralement conduit par Mathilde Mennetrier dans le rôle de Mia et par Benjamin Bécasse-Pannier dans le rôle de Sil. En écrivant l’histoire d’amour intemporelle de ces deux personnages, Maëlle Poésy aborde le thème de la migration sous l’angle de l’empathie.


Loin du traitement documentaire ou journalistique, près de 450 élèves et leurs professeurs ont profité de ces représentations pour explorer ce thème d’actualité par ailleurs largement abordé au sein des programmes scolaires.


« Inoxydables » viendra donc enrichir la culture et la citoyenneté des quelques chanceux qui ont pu assister au spectacle proposé par le Théâtre Dijon Bourgogne à près de quinze lycées bourguignons, essentiellement situés en zone rurale.


« Et si c'était moi ? » Assène Léa à Mathilde assise à ses côtés, « Aurais-je le courage de me lancer dans cette aventure ? Face à ce cruel dilemme, quel décision prendre ? Comment aborder ce grand saut dans l'inconnu ?


Gageons que leurs professeurs sauront profiter de cette belle opportunité pour approfondir les ressentis, enrichir les acquis et construire la réflexion de leurs classes sur un thème d’actualité.


MC Vuillemin – Référent Culture

Les élèves de 2sd patrimoine ont pu découvrir la Saline Royale d’Arc et Senans. Un guide leur a
présenté l’architecture du lieu, son histoire, sa fonction (production du sel) et sa situation
géographique.

lire l'article

Dans le cadre d’une des thématiques du baccalauréat option HDA, les élèves de cette option ont bénéficié d’une visite au Musée Nicéphore NIEPCE de Chalon-sur-Saône, le lundi 5 Mars 2018.


Ils ont ainsi pu découvrir une partie des collections permanentes retraçant l’histoire de la photographie et surtout, clou de la visite qu’ils ont particulièrement apprécié, une démonstration de caméra obscura qui eut lieu dans une des salles du musée transformée en « chambre noire ». Dans une pièce totalement obscure, une toute petite ouverture permet d’obtenir une vue en 2 dimensions sur une surface plane, très proche de la vision humaine. Ce procédé, connu depuis l’Antiquité, était utilisé par les peintres avant l’invention de la photographie.


Un deuxième temps a permis de découvrir des photos de notre objet d’étude, Tina MODOTTI, photographe de la première moitié du XXe. Belle Italienne qui migre aux Etats-Unis en 1913, elle a la chance d’y rencontrer des artistes et des intellectuels engagés au parti communiste, notamment au Mexique qu’elle découvre en 1923. Elle y côtoie Edward Weston, Diego Rivera, Frida Kahlo et tant d’autres avec qui elle s’engage sur le plan politique.
Le Musée conserve un fonds documentaire remarquablement riche et possède une bonne vingtaine de clichés de cette artiste. Les élèves ont ainsi pu avoir une vision plus juste d’une œuvre que les habituelles présentations par vidéo affadissent. Ces clichés ont donné lieu à une analyse d’images et à une reprise des notions abordées en classe.


La visite s’est terminée par l’exposition Le Chic Français présentant les photos de mode de la la presse notamment dans le magazine « Vu ». Les élèves ont ainsi pu découvrir les photos d’autres femmes photographes de la même époque comme Germaine Krull et Laure Albin Guillot et d’autres photographes comme Jean Moral, André Steiner, Daniel Masclet emblématiques des avants gardes.

Le vendredi 20 octobre 2017, la classe de 1re S2 s'est rendue au Théâtre Dijon Bourgogne du parvis Saint-Jean, pour visiter le théâtre et assister à la représentation de la pièce de Pauline Sales : J'ai bien fait ?