Deux gendarmes de la brigade d'Auxonne sont intervenus les 6 et 7 novembre 2019 auprès d'élèves de 2nde et CAP pour évoquer la question du cyberharcèlement et de manière plus générale les risques d'une exposition de sa vie privée sur les réseaux sociaux.

Monsieur Ladislav-Châtard, pensionnaire de l'ENA, en stage à la préfecture de Dijon, a présenté son parcours singulier à 70 élèves volontaires. Né à Prague, il arrive à Paris au début de son année de terminale, au lycée Henri IV; Après deux années en prépa (CPGE B/L), il intègre la prestigieuse Ecole Normale Sup parisienne d'ULM dans laquelle il reste 5 ans avant de passer le concours de l'ENA.

Monsieur Ladislav-Châtard a distillé avec beaucoup de franchise, de précieux conseils à des élèves qui connaissent mal ces grandes écoles et a martelé un message : oui, ces écoles sont dures, mais il faut oser et surtout ne pas s'autocensurer.

Le paiement en ligne sera ouvert du 1er au 25 Août 2019 mais, en raison du changement d'agent comptable, il sera exceptionnellement fermé entre le 26 Août et le 5 septembre 2019.

Sous l'impulsion de Léa Georges (AED), des élus de la MDL (maison des lycéens)  en collaboration avec l'équipe des agents du lycée, quelques lycéens motivés ont décidé de réaménager le foyer des élèves. La première étape consiste à changer la couleur des murs... à vos pinceaux !

En parallèle, le CVL (conseil de vie lycéenne), a construit un projet d'aménagement de l'Atrium, pour en faire un espace convivial.

Bravo pour ce dynamisme !

 

Une centaine d' élèves, 10 étudiants  et 109 adultes  se sont mobilisés pour accueillir 200 collégiens et 25 lycéens, accompagnés de leurs parents, pour découvrir nos locaux et la diversité de nos formations.

Sous l'impulsion de nos 2 élues au CAVL (conseil académique de vie lycéenne), les visiteurs ont pu constater que le CVL (conseil de vie lycéenne) de notre établissement, était très actif : mise en place, via un compte instagram, d' un tutorat entre élèves ; projet d'aménagement de l'atrium avec des espaces de travail, de lecture et de détente.

Sur le site de l'enseignement général et technologique, les collégiens accompagnés par des lycéens, ont pu échanger avec les professeurs et voir des élèves en activité :

- du côté du pôle scientifique, le partenariat avec le CERN, l'option sciences et laboratoire et l'enseignement numérique, ont eu beaucoup de succès;

- du côté des langues vivantes, les projets de la section européenne anglais, les partenariats dans le cadre du programme ERASMUS+,attirent toujours autant de visiteurs;

- enfin, sur les autres pôles, la mise en  scène de la présentation des oeuvres en Arts plastiques , le labyrinthe réalisé par les élèves de langues anciennes et notre partenariat avec Sciences Po Paris, ont quant à eux,  suscité de l'étonnement et de la curiosité.

Sur le site de l'enseignement professionnel, les collégiens, guidés par des élèves, ont pu découvrir nos 4 formations (CAP opérateur logistique, Bac pro maintenance des équipements industriels, Bac pro métiers de l'électricité et de ses environnements connectés et  3ème prépa-métiers) et les nombreux projets impulsés par les professeurs : exposition arts et recyclage ou  journal "Un peu d'Auxonne".

Sur le site de l'enseignement supérieur,classé aux monuments historiques,  des étudiants en BTS communication et leurs enseignants, ont présenté une formation très attractive, proposée sous statut scolaire mais également en apprentissage, et qui obtient d'excellents résultats à l'examen.

Par ailleurs des élèves de la MDL, maison des lycéens, étaient à l'oeuvre, en tenue de travail, pour donner les premiers coups de pinceau dans le cadre d'un réaménagment du foyer des lycéens.

 ART BP JPO 2019

 

 

 

Dans le cadre des actions liées à la mixité, 8 élèves de 2nde 8 ont participé à un concours organisé par l'AFFDU (association française des femmes diplômées de l'Universté) intitulé "OLYMPES DE LA PAROLE".

Le sujet proposé était "LA PLACE DES FEMMES ET DES FILLES DANS L'ESPACE PUBLIC"et devait être traité sous la forme d'une saynette théâtralisée.

Le jury académique a retenu la réalisation des élèves qui ont préparé leur saynette les mercredis matin.

Notre lycée aura donc à nouveau l'honneur de représenter notre académie à Paris le 3 avril 2019.

Pour info :

- Les élèves d'euros anglais de 1ère ont remporté le prix, au niveau national, d'un concours d'éloquence, organisé par le mensuel Vocable ( ils seront reçus au parlement de Starsbourg le 25 mars 2019)

- Les élèves de 1ES2 seront à Paris au conseil économique et social le 5 avril 2019, dans le cadre de la coupe nationale des élèves citoyens sur l'être humain et son environnement. (argumentaire de 8 mn) organisé par l'association Initiadroit.

- Les élèves de CAP seront présents à Dole le 21 mars 2019, en finale régionale (BPFC), du concours BFC Reporter.

Jouons s’il vous plaît !
Par MC Vuillemin – 30 janvier 2018


Le jeu, support des relations intergénérationnelles ? L’éducation à la citoyenneté rompt le cadre de l’Éducation Nationale pour le plus grand bonheur de tous. Futurs citoyens, citoyens vétérans, citoyens en herbe… tous se sont retrouvés autour de tables de jeux ce mardi 30 janvier, au Lycée Prieur de la Côte d’Or à Auxonne.


Selon le sociologue Pierre Bourdieu « La jeunesse n’est qu’un mot » … et la vieillesse aussi ! A la suite de la remise des bulletins du 1er »trimestre, quelques jeunes lycéens ainsi que leur famille se sont donc mêlés à quelques aînés de l’Ephad d’Auxonne pour tester cette « vérité » et mettre à l’épreuve les trois principes fondamentaux du CLUC « Partage, coopération, sérieuse dérision ».
Inscrit dans le cadre du CESC (Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté) le projet « Le jeu, c’est du sérieux » a été reconduit cette année après une première mouture en 2017. Soutenu financièrement par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales), il devait répondre à l’obligation de parentalité. L’idée a ainsi germé d’organiser une soirée jeux intergénérationnelle en profitant de la venue des familles pour la remise des bulletins trimestriels.
Cécile, chargée de mission au CLUC, est venue prêter main forte pour assurer l’animation et « lancer » les jeux à découvrir pour la plupart des participants. Cette soirée, émaillée de « Rapprochez-vous Madame B., nous allons jouer au Six qui prend » ou « Quand tu gagnes, tu empiles les anneaux autour de ton pouce » s’est révélée extrêmement ludique et chaleureuse.
Au-delà de la dimension conviviale, ce temps fort favorise la construction du savoir et la maîtrise de soi. En effet, la psychologie du jeu entre dans la construction de la personnalité de l’adolescent ; le jeu est vu comme un outil qui stimule l’entraide et met en exergue les enjeux de la réussite ou de l’échec.
Porteuse de nombreuses satisfactions et découvertes pour l’ensemble des participants, une prochaine soirée jeux est à l’étude d’ici fin d’année scolaire.
Merci à Cécile, à Sandrine, à Julien et à tout ceux qui ont œuvré pour rendre cette récréation ludique possible. Merci aux accompagnatrices de l’Ephad de nous avoir fait confiance pour distraire nos aînés.
Pour en savoir plus : Mais qui est le CLUC ?

J’ai 15 ans et j’aime tester mes limites [ou « et je suis un risque-tout »]

L’éducation à la citoyenneté s’enrichit de différents dispositifs pour sensibiliser les futurs citoyens aux conduites à risques.

Inscrit dans le cadre du CESC (Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté) le projet « Sécurité routière, tous responsables » a offert à 350 lycéens, les 14 et 15 décembre derniers, l’opportunité de revenir sur des comportements individuels parfois extrêmement périlleux.

Depuis plusieurs années, le lycée Prieur de la Côte d’Or invite différents partenaires institutionnels, associatifs ou culturels, à rencontrer les 15/16 ans pour les sensibiliser aux conséquences de comportements inadaptés sur la route. Ces futurs usagers du ruban noir sont l’objet d’une attention toute particulière dont l’objectif très quantifiable est de réduire le nombre de victimes sur les routes de l’hexagone.

La Gendarmerie Nationale, le Service départemental d'incendie et de secours de la Côte d'Or (SDIS21), la Prévention routière et la Compagnie l’Oiseau Monde se sont ainsi relayés pour proposer différentes activités suscitant tour à tour intérêt, rires, questionnement, gravité.

Interrogé par un officier réserviste de la Gendarmerie sur sa consommation d’alcool, Juliette avouait un timide « Oui, une fois, j’ai bu un verre de vodka avec quelques amis » provoquant une vague de rires contenus de la part de ses camarades. Habitué à ces aveux à peine masqués, le gendarme rebondit en interrogeant les deux classes présentes « Pouvez-vous me dire si une bière contient plus d’alcool qu’un shoot de vodka ? » ouvrant alors la voie aux développements les plus fantaisistes.

Cette rencontre entre professionnels et jeunes lycéens démontre ainsi son utilité pour débusquer les comportements limites et favoriser la prise de responsabilité car, sur les routes, les victimes ne sont pas seulement au volant. Moins crispante que la leçon de moral, elle permet alors à ces jeunes gens de réfléchir à leurs propres attitudes. A ce titre, la Prévention Routière et la Gendarmerie Nationale les ont largement incité à consulter les statistiques d’accidentologie concernant en particulier les jeunes conducteurs...

Prochaine étape en 2018 avec l’ASSR (Attestation scolaire de sécurité routière). Cette attestation s'obtient dans le cadre d'un enseignement obligatoire et est délivrée après un contrôle des connaissances théoriques. Elle est par ailleurs nécessaire pour pouvoir passer le permis de conduire.

Pour information, à la demande du président Macron, les députés travaillent actuellement à un rapport dont les conclusions pourraient emmener le Ministère de l’Éducation Nationale sur la piste d’un Parcours citoyen, destiné aux élèves de 10 à 16 ans visant à sensibiliser les jeunes français à la sécurité routière, aux droits et aux premiers secours sous la responsabilité de volontaires en service civique afin de ne pas alourdir la charge de travail des enseignants.

MC Vuillemin – Professeur-documentaliste